Blackstone Fortress

Blackstone Fortress expédition #6

Amalyn était songeuse. Elle avait effectué plusieurs expéditions sur la forteresse, et si certaines lui paraissaient veines, d’autres, deux pour être exacte, l’avaient conduite dans des bastions lui ayant permis d’avoir un peu plus d’information sur la crypte cachée au cœur de la forteresse.

Amallyn ‘Drako’ Shadowguide
UR-025 ‘ Martoni’
Taddeus ‘Chimère’ The purifier
Espern Locarno

Les trajets entre précipice et la forteresse constituaient une part importe du nombre de décès lors des expéditions, mais heureusement ses réflexes aeldari et son aeronef à la manœuvrabilité exceptionnelle lui permettait de s’affranchir de ce risque et de pouvoir se concentrer sur l’expédition en elle-même. Elle put atterrir sans encombre dans le vaste hangar de la forteresse qui servait d’aéroport aux aventuriers. Cette fois ci, elle était accompagnée de Taddeus, UR-025 et Espern Locarno.

Premier combat

Le premier ascenseur à sustentation magnétique, aussi appelé Lev’mag, les amenèrent dans ce qui semblait être un repère de renégat. Amalyn se faufila avec une agilité surhumaine pour descendre les premiers gardes dans son champs de vision et nombre d’entre eux tombèrent avant même qu’ils n’aient eu le temps de comprendre  qu’ils étaient attaqués. L’aeldari songeât à rejoindre ses compagnons passés par le second couloir

– « Par l’empereur Dieu de l’humanité ! Préparez-vous impies ! Vous allez recevoir de ma main le saint pardon de l’Empereur ! » Taddeus beuglât sans retenue dans l’autre couloir. Le son des cranes pourfendus par la masse énergétique du prêtre commençaient à retentir, rythmé par ses prêches fanatiques.

Les vagues d’hérétiques se suivaient et UR-025 qui couvrait ses compagnons avec son imposante stature fut bientôt mal en point. Il activa ses protocoles de réparation au niveau maximum ce qui lui permit, avec le champ de protection dressé par Espern, de s’auto-réparer plus rapidement qu’il ne subissait de dégâts. Il fut bientôt de nouveau totalement opérationnel et put dévier son énergie de ses mécanismes d’autoréparation vers son armement. Puis la mitrailleuse du gigantesque robot se mis à retentir et les prêches de Taddeus furent bientôt couvertes par les cris d’agonie des renégats transpercé méthodiquement par les balles de la machine. 

Le calme revint. Ils prirent le temps d’achever les quelques soldats qui avaient tenté de fuir et s’étaient retrouvés dans un cul de sac, ainsi que les quelques renforts alerté par le bruit mais qui n’eurent à peine le temps d’arriver dans le hall. Puis le, ou plutôt les, transports à sustentation magnétique étaient en vue. Il avait le choix entre 4 chambres et après un intense débat avec des arguments basés uniquement sur des intuitions et des visions prophétiques, ils décidèrent de franchir la seconde porte.

Défi

La porte était piégée mais le reliquat du Cult Mecanicus  parvient une fois de plus à couvrir ses alliés. Son auto réparation s’activa, effaçant les quelques dommages subis, puis ils continuèrent leur route comme s’il ne s’était rien passé.

Combat n°2

Ce nouveau lev’mag les transportât dans un nouveau complexe composé de multiple chambres. Chacune semblait être le repère de bizarreries de la forteresse et les auspex indiquaient  des menaces de premier ordre dont il allait vite falloir s’occuper: des Ur Ghuls.

Avec pour précepte « la meilleure défense c’est l’attaque », Amallyn pris en chasse les Ur-Ghul les plus proches pendant que le reste du groupe, dans une formation défensive, contenait l’assaut des séides du Dark Mecanicus et les tirs de barrage des hérétiques dissimulés au fond du complexe.

La première vague contenue, Epern s’avança pour rejoindre l’aeldari et prendre en chasse les cultistes du chaos. Dissimulés derrière une excroissance de la forteresse ils étaient à l’abri des tirs de représailles alors qu’ils éliminaient méthodiquement les ennemis un à un. UR-025 fournissait de temps à autre des tirs de couverture, il s’était résigné à ne pas essayer de rejoindre ses camarades puisque sa relative lenteur ne lui aurait permis de n’arriver au cœur de l’action qu’une fois celle-ci terminé. Mais ce n’était pas le cas de Taddeus, qui laissant le robot derrière lui, se précipitât au front pour pratiquer ses rites purificateurs et appliquer l’extrême onction, à coup de masse ointe, aux adorateurs des dieux sombres.    

UR-025 s’était occupé de piller les artefacts des salles en retrait, le temps que ses compagnons le rejoignent. Amallyn fit de même en allant fouiller les salles éloignées laissant seuls Taddeus et Espern qui subirent un assaut des défenses des forteresses alors que Taddeus finissait de répandre la divine parole de l’empereur.

Défi final

Les drones ouvrirent les hostilités et une prompte réponse des deux acolytes ne laissa aucune chance aux assaillants. Ils avaient toutefois été repérés et ils décidèrent de rentrer à précipice. Ils avaient trouvé suffisamment d’indice sur la localisation de la crypte cachée pour ne pas pousser leur chance au-delà du déraisonnable sur cette expédition.   Il leur fallait se reposer et se préparer, ils repartiraient bientôt à l’assaut de la forteresse et ce serait cette fois-ci, pour conquérir l’un des bastions qui les mènerait au cœur de la forteresse.

Laisser un commentaire